Sudarènes éditions
Sudarènes éditions
SUDARÈNES 
Hyères - Var - France
www.sudarenes.com
Twitter        

 
       



Biographie

Nathalie  COUGNY


Photo de Nathalie COUGNY
 
  Nathalie Cougny est publiée depuis 2011 et artiste peintre autodidacte depuis 1996. Née en 1967, elle vit actuellement en région parisienne avec ses 4 enfants.
  En 1998, elle quitte son activité professionnelle au sein de la direction d’un grand groupe pour se consacrer au bénévolat dans le monde artistique durant 10 années. Elle codirige dès lors une école d'Art de 200 élèves, organise de nombreuses expositions d'artistes et des événements au profit d’un établissement philanthropique.
  De front avec son activité de peintre et suite à des changements importants dans sa vie personnelle, elle écrit notamment depuis 2010 :
  - Un “seul en scène” sur les rencontres Internet, « sexe&love.com », joué depuis mai 2016 dans toute la France.
  - Une nouvelle collection jeunesse, « Les petites histoires de Charlotte », qui se distingue d'emblée par son subtil mélange entre la psychologie et le récit ludique, alors que les thèmes abordés sont précisément des sujets sensibles dans la considération du bon développement de l'enfant.
  - Des livres de société contre les violences
  - Des ouvrages de poésie où elle exprime librement une vision féminine de l'amour et du sexe sans tabou, qui entraîne les femmes et les hommes à de nouvelles complicités.
  - Des romans.
  - Un projet de documentaire sur la reconstruction après un abus sexuel et le suivi des détenus à leur sortie de prison pour éviter la récidive.
  Engagée dans la lutte contre les violences faites aux femmes, elle mène diverses actions et participe à des projets porteurs : débats, clips, interventions …
  Passionnée avant tout par l’humain et son fonctionnement, elle s’attache à faire ressortir dans son écriture l’infime des sentiments, la diversité des émotions et tout ce qui nous lie à la vie, sans tabou et dans une vision humaniste des rapports.
 
 

Ses ouvrages

Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny

Les voix des femmes

Photo  du livre: Amour et confusions... par Nathalie Cougny

Amour et Confusions...

Photo  du livre: Sex&Love.com par Nathalie Cougny

Sex&Love.com

Photo  du livre: Dis, pourquoi tu m'fais du mal ? par Nathalie Cougny

Dis, pourquoi tu m'fais du mal ?


 I- LES VOIX DES FEMMES

Contre les violences sexuelles envers les femmes



     Le livre "Les voix des femmes" a été présenté au Ministère des Droits des femmes le 3 mars 2015 lors d’une conférence de presse.
   "Les voix des femmes" est une campagne de communication inédite afin de lutter contre les violences sexuelles envers les femmes. Sous l’impulsion de l’association « Unissons nos voix », plus de 40 artistes féminines se sont réunies en chanson dans le but de mettre en lumière ce fléau. Le single de la reprise de la chanson « No woman, No cry » est sorti le 8 mars 2015.
   Dans ce livre, la place est principalement donnée à des femmes qui ont subi le viol, l’inceste et d’autres formes de violences. Certaines témoignent pour la première fois, avec beaucoup d’émotion et de pudeur. Elles ont souhaité le faire afin que chacun prenne conscience de l’ampleur des souffrances qui, bien souvent, ne guérissent pas complètement. Dix témoignages pour parler. C’est bien là l’essentiel : parler. Parce que c’est le début d’une reconstruction, d’un chemin, qu’elles prennent en toute liberté : dire, pour que l’on entende bien tous, que ces comportements, ces actes barbares doivent être punis.
   A travers ce livre, qui se présente davantage comme un documentaire, Nathalie Cougny définit les différentes formes de violences sexuelles : viol, inceste, excision, qui nous montrent l’engrenage de la violence et la reconstruction, quand elle est possible. Il nous informe des dernières lois mises en place et propose une liste ciblée d’associations, tout en nous rappelant les conséquences des violences sexuelles. Il aborde également largement l'impact des violences sur les enfants, les troubles du comportement liés à la violence, les cas de soumissions chimiques et comment réagit le cerveau face à la violence.
  Préface de Marie-France Casalis : porte parole du Collectif Féministe Contre le Viol 4ème de couverture de Najat Vallaud-Belkacem


Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny

Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny


Dédicaces-Médias


Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny




Les voix des femmes interview idfm du 6 mars 2015






Interview du magazine EL WATAN du 2 avril 2015. (par le journaliste Ahcène Tahraoui)


Dans son livre «Les voix des femmes contre les violences sexuelles...», qui paraîtra aux éditions Sudarènes, le 15 avril prochain, l’écrivaine française Nathaly Cougny donne la parole aux femmes et aborde en détails le viol, l’inceste, l’excision et la pédophilie.

Pourquoi ce livre ?

D’abord parce qu’il y a urgence, pour toutes les raisons que je vais décrire plus loin, urgence nationale et mondiale, ne nous voilons plus la face et arrêtons de minimiser la violence. La violence, sous toutes ses formes, est un fléau de santé publique, qui raccourcit l’espérance de vie (suicides, nombreux problèmes de santé, MST), qui empêche l’accès à l’éducation dans de nombreux pays (mariages forcés, prostitution, interdiction d’aller à l’école, esclavage), qui réduit la femme à un objet et va jusqu’à déstabiliser l’équilibre démographique lorsqu’il s’agit de féminicide. D’après l’ONU, il manquerait 200 millions de filles sur la planète, tuées uniquement parce qu’elles sont des filles. Femmes et hommes, nous devons tous agir !
Ensuite, ce livre part d’une rencontre avec Sarah Kaddour, présidente de l’association «Unissons nos voix». Nous nous sommes rencontrées lors d’un événement que j’avais organisé contre les violences faites aux femmes en 2013 à Paris. Elle avait déjà réalisé un premier single pour soutenir cette cause et nous avons décidé d’unir nos volontés et nos compétences pour faire prendre conscience de l’ampleur des violences. Sarah a donc rassemblé plus de 60 artistes avec la reprise de la chanson No woman, No cry, qui est sortie le 8 mars dernier sur toutes les plateformes de téléchargement, et j’ai écrit ce livre qui donne la parole à 10 femmes qui ont subi différentes formes de violences, sexuelles notamment.
Je reste persuadée que la parole libère et que ce fléau est encore très tabou, il faut le faire tomber. Au regard de cette souffrance ressentie par des milliers de femmes, et nous en côtoyons de nombreuses, il nous a paru évident de sensibiliser le grand public, encore peu informé sur les conséquences des violences et leur étendue, à travers ces vecteurs universels que sont la musique et l’écriture.
Pour ma part, c’est mon deuxième livre sur ce sujet. Nous voulons aider les femmes à sortir du silence, à être libres, et nous souhaitons que les hommes prennent conscience de l’ampleur des conséquences. On ne se remet jamais d’un abus sexuel. Ce serait trop long à développer ici, mais vous avez des associations qui expliquent très bien cela, notamment l’association «Mémoire Traumatique et Victimologie».

Quelles sont les différentes formes de violences sexuelles traitées?

Dans ce livre, j’aborde en détail le viol, l’inceste, l’excision et la pédophilie. Après les témoignages, j’explique ces différentes formes de violences tout en décrivant leurs mécanismes : comment agit un pédophile par exemple, qui est-il ? Pourquoi bien souvent les femmes ne peuvent pas porter plainte ? Que se passe t-il au niveau du fonctionnement du cerveau ? Pourquoi l’excision est-elle pratiquée et à quelles fins ? Les conséquences et l’impact que ces violences ont sur les enfants et les adultes. J’aborde largement le sujet des enfants, car non seulement la violence est partout, à l’école, dans la rue, mais aussi dans leur famille, puisque, en France par exemple, 2 enfants meurent par jour de maltraitance.
D’autre part, les violences concernent 40 millions d’enfants dans le monde et les enfants qui sont les adultes de demain, comment vont-ils se construire avec cette violence ? Ensuite, j’informe sur l’aspect juridique, ce qu’il faut faire en cas de violence, qui contacter et ce qui a été mis en place en France au niveau du gouvernement.
Qu’en est-il en France et dans les pays du tiers-monde ?
En France, une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint, 75 000 sont violées par an, soit 200 par jour, 2 millions de personnes auraient subi un inceste et il y a environ 30 000 cas d’excision.
Je crois que les chiffres parlent d’eux-mêmes et sont bien en deçà de la réalité d’après les associations, car trop nombreuses sont les personnes qui ne parlent pas. Il faut absolument arriver à faire prendre conscience que la violence détruit non seulement des êtres, mais aussi les communautés et déstabilise l’équilibre des pays.
Pourquoi ? Parce que les femmes sont au cœur de la vie même, en la donnant, de la vie active, sociale et doivent avoir cette place légitime d’un Etre à part entière avec les mêmes droits et les mêmes libertés, sans domination aucune.
De plus, en dehors des conséquences psychologiques et sociales, les violences faites aux femmes coûtent 3,6 milliards d’euros en France en termes d’aides sociales, de soins et surtout de perte de capacité de production, selon l’évaluation du ministère des Affaires sociales et des Droits des femmes. Les Nations unies définissent la violence à l’égard des femmes comme «tout acte de violence dirigé contre le sexe féminin et causant ou pouvant causer un préjudice ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou la vie privée».
On estime que dans certains pays, 70% de femmes seront victimes de violences physiques ou sexuelles perpétrées par un partenaire à un moment de leur vie. Cette violence est «fondée sur le genre» parce qu’elle provient en partie du statut subordonné des femmes dans la société. Beaucoup de cultures ont des systèmes de valeurs et des institutions qui légitiment et donc perpétuent la violence contre les femmes. «Plusieurs sondages mondiaux suggèrent que la moitié des femmes victimes d’homicide sont tuées par leur conjoint ou ex-conjoint ou compagnon.
En Australie, au Canada, en Israël, en Afrique du Sud et aux États-Unis, 40 à 70% des femmes victimes de meurtre ont été tuées par leur partenaire, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le viol a longtemps été utilisé et l’est toujours comme arme de guerre.
Des femmes en âge d’être grands-mères et des petites filles ont subi des violences sexuelles systématiques aux mains de forces militaires et rebelles. Le meurtre pour cause de dot est une pratique brutale dans laquelle une femme est tuée par son mari ou sa belle-famille parce que sa famille ne peut pas répondre à leurs exigences concernant la dot, paiement fait à la belle-famille d’une femme lors de son mariage comme cadeau à sa nouvelle famille.
Alors que les dots ou paiements de ce genre sont courants dans le monde entier, les meurtres de dot se produisent essentiellement en Asie du Sud. La pratique du mariage à un âge précoce est courante dans le monde entier, notamment en Afrique et en Asie du Sud.
C’est une forme de violence sexuelle, car le mariage et les relations sexuelles sont souvent imposés à de très jeunes filles, ce qui comporte des risques pour leur santé, y compris l’exposition au VIH/sida, et limite la durée de leur scolarité. Entre 500 000 et 2 millions de personnes, en majorité des femmes et des enfants, font l’objet de traite tous les ans à des fins de prostitution, de travail forcé, d’esclavage ou de servitude, selon les estimations.
La mutilation génitale féminine désigne différents types d’opérations d’excision effectuées sur les femmes et sur les filles. On estime qu’entre 100 à 140 millions de filles et de femmes aujourd’hui ont subi la mutilation génitale féminine, principalement en Afrique et dans quelques pays du Moyen-Orient, et que 3 millions de filles par an courent le risque de mutilation.
En avril 2006, 15 des 28 pays africains où la mutilation génitale féminine est largement répandue en ont fait une infraction passible de sanctions pénales. Les femmes sont victimes de harcèlement sexuel tout au long de leur vie. De 40% à 50% des femmes de l’Union européenne ont fait état d’une forme ou d’une autre de harcèlement sexuel sur le lieu de travail. Au Malawi, 50% des écolières interrogées ont indiqué avoir subi un harcèlement sexuel à l’école.
Les jeunes femmes sont particulièrement vulnérables à la violence sexuelle et de plus en plus fréquemment infectées par le VIH/sida. Plus de la moitié des nouvelles infections par le VIH dans le monde se produisent parmi les jeunes de 15 à 24 ans, et plus de 60% des jeunes séropositifs de cette tranche d’âge sont des femmes.
La violence à l’égard des femmes en garde à vue est courante et comprend la violence sexuelle, une surveillance inappropriée, des fouilles à nu effectuées par des hommes et des demandes d’actes sexuels en échange de privilèges ou de nécessités de base.
L’infanticide féminin, la sélection prénatale en fonction du sexe et la négligence systématique des filles sont répandus en Asie du Sud et de l’Est, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.
Au Maroc, 74% des femmes mariées sont victimes de violences, et en Algérie, selon le ministère chargé de la Famille et de la Condition féminine, 80% de femmes mariées ont subi la violence conjugale. J’ai juste envie de m’adresser aux gouvernements de tous les pays pour leur demander : qu’attendez-vous pour agir de façon efficace et effective ? Si vous ne faites rien, vous vous rendez complices de ces actes ! Si vous ne créez pas les lois nécessaires, si vous ne les appliquez pas, vous êtes complices.
Si vous êtes complices, vous devez quitter vos fonctions. Tous ceux qui favorisent la violence, l’entretiennent ou ne la dénoncent pas sont complices. Relisez et faites respecter la Déclaration des droits de l’homme et de l’enfant. Merci. Soyez dignes d’être humains. Ne soyez pas corrompus. Apprenez aux hommes à respecter les femmes, elles ne sont pas des sous-êtres.
Donnez aux filles une éducation scolaire, ne les laissez plus être considérées comme une marchandise. Ne permettez pas que les femmes soient lapidées, violées, vendues et aucune croyance ne doit inciter à la violence, car aucune croyance ne revendique de tels actes. Peut-être faudrait-il revoir certains textes afin de les mettre au goût du jour, nous sommes en 2015 !
Ces femmes sont vos mères, vos sœurs, vos enfants, elles sont la vie et votre pays n’en sera que grandi, car elles contribuent aussi à son développement à tous les niveaux. Nous ne devrions pas avoir besoin de justifier tout cela aujourd’hui... J’espère qu’un jour nous n’aurons plus à le faire.


http://www.elwatan.com/hebdo/magazine/nathalie-cougny-ecrivaine-on-ne-se-remet-jamais-d-un-abus-sexuel-02-04-2015-291363_265.php




Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny           Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny


A travers ce livre poignant, sensible et efficace, Nathalie Cougny donne la parole à dix femmes et définit les différentes formes de violences sexuelles : viol, inceste, pédophilie, excision.
Les témoignages nous montrent l’engrenage de la violence et la reconstruction, quand elle est possible.
Ce livre propose également une liste ciblée d’associations.
Il aborde largement l'impact des violences sur les enfants et les adolescents, les troubles du comportement liés à la violence ou encore les cas de soumissions chimiques.
Mais aussi, qui est le pédophile ?
Pourquoi les femmes ne portent pas systématiquement plainte après un viol ?
Comment réagit le cerveau face à la violence ?
Que faut-il faire en cas d’agression sexuelle ?
Quels sont vont droits ?
Un livre pour comprendre, aider, sortir du silence.





Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny
 Dans " Toutes les Nouvelles "de Versailles. (05/2015).




Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny            Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny
Laam et Flora Coquerel (Miss France 2014) avec le livre de Nathalie Cougny au Buddha Bar le 1ier juin 2015. (Photo Jean-Luc Denis)

Photo  du livre: Les Voix des Femmes par Nathalie Cougny
Soirée lancement du livre " Les voix des femmes" de Nathalie Cougny au Buddha bar le 1ier Juin 2015, avec de nombreuses personnalités. (Photo Jean-Luc Denis)


FDM Events - Lancement du livre "Les Voix des...




Photo  :  Nathalie Cougny et Sarah Kaddour

Sarah Kaddour, présidente de l'association "Unissons nos voix". L'association Unissons nos voix réunit plusieurs artistes féminines d'univers différents afin de défendre la cause des femmes, de dénoncer toute forme de violence et de se faire la voix de celles qui n'en n'ont pas au travers de la musique.



Écoutez l'émission à laquelle Nathalie Cougny a participé sur Radio Arvène le 2 mai, autour de son livre "Les voix des femmes, contre les violences sexuelles envers les femmes".
Cliquez ici : https://djpod.com/radioarverne/tranches-de-livres-02-05-16




Sur Radio Arverne dans l'émission "Tranche de livre" pour "Les voix des femmes": https://www.youtube.com/watch?v=ndoL9HVKV3k




Sur Télé Antilles Interview "contre les violences faites aux femmes" lors d'une journée organisée à la maison des associations du 15eme à Paris, le 17 septembre 2016. : https://www.youtube.com/watch?v=cmTQVxJGV6k




Introduction A le 7 mars 2017: http://introductiona.fr/nathalie-cougny-artiste-peintre-auteur-poete/


Commander ce livre

Description

Titre : Les Voix des Femmes
Auteur : Nathalie Cougny
Éditeur : Sudarènes Éditions
Date de parution : Mai 2015
Langue : Française
Reliure : Fermé à la française
Format : 14,8x21 cm. (A5)
Nombre de page :  180 pages noir et blanc recto/verso
Couverture : Souple en Quadri
ISBN : 978-2-918413-79-0



Référence : NC01
 
Prix : 16 €

Paiement








ou commander avec paiement en ligne sécurisé
(Cliquer sur "Ajouter au panier")



paiement sécurisé sécurisé par cartes
Paiements par cartes

Le fait de commander un livre implique que vous ayez lu et approuvé les CGV de ce site.



 II- AMOUR ET CONFUSIONS...


     Après un évènement qui a bouleversé sa vie, Aurore nous propose, telle une confidence, le récit de ses relations amoureuses et érotiques. Mais quel est le véritable enjeu de ce parcours où l’âme et le corps se cherchent au-delà des émotions ? Elle nous entraine, à travers des rencontres exceptionnelles et passionnantes, dans une liberté d’aimer singulière. Une expérience où la réalité est constamment modifiée et adaptée, d’abord à son insu, mais dans quel but ? Elle garde ce secret pendant vingt-huit ans, jusqu’au jour où...




Photo  du livre: Amour et confusions... par Nathalie Cougny


Photo  du livre: Amour et confusions... par Nathalie Cougny





Ce livre est destiné à un public averti en raison des scènes érotiques.

     Pourquoi étais-je attirée par lui ? Est-ce qu’on sent au loin, au-delà d’un écran, le parfait amant ? Oui, on sait déjà dans un regard figé tout ce qui va nous emporter et nous faire souffrir à l’agonie de cet amour-là. Enfin de ce qu’on appelle ainsi, mais qui n’en a que les illusions. L’amour est un trésor qui se découvre avec le temps, l’attirance est une résonance des corps qui n’a pas de temps à perdre ! C’est comme un signal qui se déclenche à l’intérieur de vous, un bip d’alerte infini qui vous dit : « Oui, vas-y. » Alors j’y suis allée, quelle aubaine, je savais déjà qu’il avait tout ! Je lui ai proposé un dîner, il a suggéré un déjeuner, j’en connaîtrais la raison plus tard, mais tu devines je suppose, et on s’est retrouvés quelques jours plus loin, près du centre Beaubourg dans une brasserie plutôt chic pour une coupe de champagne. Je suis entrée, il s’est levé, et nous nous sommes fait la bise en nous dévisageant comme des intrus qui savent déjà que tout sera parfait. C’est fou cette perception que l’on peut avoir d’un inconnu, juste en effleurant une peau, en croisant un regard, la chimie opère, malgré vous et tandis que vous jouez le jeu de la découverte innocente de l’autre, à l’intérieur une petite voix déshabille cet autre en ne laissant rien au hasard ; la forme de la bouche, va-t-elle me submerger ? La couleur des yeux, va-t-elle m’engloutir ? La forme des mains, l’allure générale, le look, tout y passe et même ce que vous ne voyez pas. Sa peau est-elle douce, a-t-il des grains de beauté, des boutons, des cicatrices, où sont ses défauts de corps ? Son sexe va-t-il me satisfaire ? Oui, on y pense aussi… forcément, on est là pour ça ! Comment va-t-il vous appréhender ? A-t-il une stratégie à contrer ? Les amants ont toujours une stratégie séductrice, naturelle ou façonnée, ou les deux, c’est un plan bien maîtrisé, plaire répond à l’ego comme un dictateur, il faut plaire.
     C’est toujours drôle de se rencontrer quand on sait pourquoi on est là. La parade fait son œuvre, on fait semblant de se poser des questions, de raconter notre vie pour tenter de mettre un peu de sérieux à l’histoire, sachant très bien que l’étape suivante sera la mise à nu des corps. Mais il faut bien savoir à qui on a affaire, bien qu’on le sache tout de suite. Oui, en un quart de seconde le cerveau analyse déjà tout, à votre insu, et il aura détecté, en moins de temps qu’il n’en faut, tout ce qui sera bon à prendre et à jeter. Là, c’était du lourd à tout point de vue : sa beauté sensuelle était un présent offert dans un écrin, sa subtilité intellectuelle un doux rêve caressant, son humour de la joie à foison... On a trinqué comme il se doit, dans des coupes en verre qui n’ont pas fait écho à ce moment, mais comme dans toutes les histoires clichés, les yeux dans les yeux et un large sourire aux lèvres, contents d’être là, dans cette rencontre presque inattendue et pourtant désirée quelque part dans cet espace-temps qui nous ignore, qui s’appelle le destin. Il avait le sourire généreux, ça me faisait du bien et aussi une retenue maîtrisée à mon égard...

 Extrait de mon roman "Amour et confusions..." N.C



Dédicaces-Médias


- « Nathalie Cougny livre un premier roman passionnant, au ton très personnel et à l’inspiration très sensuelle. Une invitation à se libérer des tabous, à assumer les appétits de l’âme et du corps, pour redonner à l’amour tout son sens et sa valeur : une ouverture fondamentale à l’autre, pour mieux se reconquérir soi-même… « Donne-toi, que tes mains s’ouvrent comme des yeux », écrivait le poète amoureux Paul Eluard. Le livre de Nathalie Cougny aussi se lit avec les mains, les yeux, le cœur.»
Estelle Gapp, France Inter

- « Une mise à nu où la sensualité se partage avec une analyse lucide des relations entre les hommes et les femmes. Comme l'écrivait Henry Miller : « De temps en temps un individu rompt les amarres, change de vie, mais il n'est que l'exception qui confirme la règle. La personnalité puissante est celle qui secoue les chaines de tous les mondes formulés d'existence, et invente le sien propre». Une fois que vous aurez découvert le monde d'Aurore, tous les autres mondes vous paraitront incomplets. Et c'est une véritable personnalité puissante, Nathalie Cougny, qui signe là ce premier roman particulièrement troublant. »
Denis Benedetti, écrivain, libraire

Ce qu'en pensent les lecteurs:

Votre livre ......une leçon de vie, des mots vrais, des mots de vie, ce livre est une vraie thérapie. ......ce fut un plaisir de vous lire. Martine

Je viens de finir ton livre, que j'ai aimé tant par son audace, que par le rapport que tu installes entre la sexualité et la mort, qui provoque chez le lecteur une émotion violente et angoissante. La fin qui remet tout en cause est aussi très amusante. Georges

Ce roman m’a captivée dès la première ligne du prologue. Des rencontres sensuelles y sont racontées sans détour. Des interrogations psychologiques qui m’ont plongée dans un véritable questionnement personnel. Un roman très profond qui bouleverse. Martine

Je termine votre livre ; la fin est extrêmement surprenante et elle ouvre sur toutes les interrogations du monde moderne. Une facette de votre personne que je ne soupçonnais pas... La fin renverse complètement le propos, il fallait avoir l'audace de le faire … J’ai aimé ! C'est presque quelque chose de philosophique, c'est une ouverture. Sur le monde transhumaniste qui va s'ouvrir dans très peu de temps ou qui s'est déjà ouvert, il y a une grande interrogation, ça s'inscrit dans plusieurs filiations. Maintenant Aurore est aussi une femme magnifique ! Dominique

Je suis accro à ton roman, quelle écriture ! Isabelle

Amour et confusions ... j'en ai pris plein la vie ! Désolée, encore bouleversée. Claire

J'ai commencé ton livre; beaucoup d'émotions. j'ai jamais lu un livre comme ça. Annie Une amie qui a lu votre livre m'a dit : "après cette lecture je me sens une autre", je suis intriguée et je vais le lire. Evelyne

Je suis un homme, un vrai. Avec tous les accessoires. Sa part aussi peut-être de féminité, malgré sa masse proche du quintal … Lu d’une traite, j’ai été touché par ce livre car il parle à la part d’ombre et de lumière de chacun, à l’universel dans les rapports amoureux. Un livre inclassable, attachant, rare, dérangeant dans le bon sens du terme. Winston

Je devrais détester l'auteur. Je lui dois deux nuits blanches. Je voulais m'endormir tôt hier soir mais ce livre ne m'a pas lâché. Il me tenait serré. Aurore, l'héroïne, y raconte ses aventures sentimentalo-sexuelles. On pourrait croire un remake des cinquante nuances de gris. Erreur fatale qui ferait passer à côté d'un excellent livre, contrairement à l'autre. D'abord une belle écriture, une analyse des sentiments, des émotions, des personnages d'une précision au scalpel. Un roman ? Allons donc ! Un conte philosophique plutôt. D'une lucidité à toute épreuve. L'amour, le désir, le plaisir et tout ce qui va avec décrits sans concession. Là je dis bravo et chapeau bas. François



Presse :
Journée de lancement du livre au Julia, à Paris le 23 janvier 2016, par Blablablog : http://leblogdebrunochiron.hautetfort.com/archive/2016/01/24/en-corps-trouble-5749599.html

Emission avec Nathalie Cougny


Nathalie Cougny est l'invitée de "Chérie25" dans l'émission "C'est mon choix" du 08/12/2015
Emission avec Nathalie Cougny Voir la vidéo de l'émission:
http://www.cherie25.fr/c-est-mon-choix-4861/replay-4863/media/video/1144379

CRITIQUES LITTÉRAIRES


L'INFO TOUT COURT - L'Essentiel Culturel du 31/01/2016 - Critique Livre - Amour et confusions : le génie des sentiments.

Lorsqu’il s’agit de parler d’amour, il est difficile parfois de trouver les mots justes. Pari réussi pour le roman de Nathalie Cougny, Amour et confusions. On y fait la connaissance d’Aurore, qui nous fait le récit simple de ses relations amoureuses et érotiques, au-delà desquelles se trouvent des enjeux plus profonds. Loin des vulgaires 50 nuances de Grey, Nathalie Cougny nous offre un premier ouvrage dans lequel chacun se retrouve sans difficulté, mettant en lumière la part de lumière mais également la part d’ombre, la maladresse dans les rapports d’un individu avec autrui, surtout lorsqu’il s’agit de rapports amoureux. La parfaite maîtrise des mots et leur justesse permettent à Cougny de faire passer un message d’une manière forte et simple. A chaque instant d’évolution d’Aurore, le lecteur sent, sans difficulté aucune, le sentiment qu’éprouve celle-ci. On y discerne distinctement dès les premières phrases le vide ressenti par l’héroïne. ...
 VOIR 

______________

BLA BLA BLOG du 10/02/2016 - Littérature - Mes Hommes

Amour et Confusions... : le titre du dernier livre de Nathalie Cougny pourrait faire passer son dernier livre pour un roman sentimental convenu. Ceux qui suivent l'auteure de cette autofiction savent que cela serait très mal la connaître. C'est hors des sentiers battus que Nathalie Cougny, peintre, écrivain et femme engagée, entraîne le lecteur – qui est tutoyé, tel un ami et confident – dans une série d'aventures amoureuses. La narratrice, Aurore, nous parle de sa soif d'émancipation amoureuse, de sa recherche de l'amour et de ses hommes. ...
 VOIR 

______________


ActuaLithé Les univers du Livre du 15/06/2016 - Laurence Biava -

Amour et confusions de Nathalie Cougny : le désir n’est-il pas révolutionnaire ? (...) Nathalie Cougny nous tend un miroir. Cette auscultation tendre et grave qui en dit long sur nous – mêmes, pose un regard ironique sur les hommes et les femmes et n’épargne personne. Chacun tente de conquérir, d’allumer des mèches, de tromper, et ces histoires attachantes nous ressemblent. Ce qui sonne particulièrement juste, c’est l’évocation du manque de communication entre et avec les partenaires : ce sont les frustrations qui ressortent, l’impression d’avoir été parfois dupé (e) sur la marchandise, le sentiment que l’autre vous a tendu un piège. J’ai eu un plaisir fou à me laisser envahir par ses envolées fiévreuses.
Car le désir n’est-il pas révolutionnaire ? Sans ces rencontres magiques et miraculeuses, où chacun se frotte à l’autre en se livrant avec ses servitudes, ses grandeurs, son passé, ses ratés, ses politiques du moment, ses fantasmes, il serait impossible de parvenir à vivre ensemble. (...)

 VOIR 




Commander ce livre

Description

Titre : Amour et confusions...
Auteur : Nathalie Cougny
Éditeur : Sudarènes Éditions
Date de parution : Septembre 2015
Langue : Française
Reliure : Fermé à la française
Format : 14,8x21 cm. (A5)
Nombre de page :  220 pages noir et blanc recto/verso
Couverture : Souple en Quadri
ISBN : 978-2-918413-95-0



Référence : NC02
 
Prix : 18 €

Paiement








ou commander avec paiement en ligne sécurisé
(Cliquer sur "Ajouter au panier")



paiement sécurisé sécurisé par cartes
Paiements par cartes

Le fait de commander un livre implique que vous ayez lu et approuvé les CGV de ce site.




  
 

Sudarènes Éditions transmettra.

 
Nos partenaires
Ce site propose
un paiement sécurisé
Paiements par cartes
Conception graphique et développement : Sudarènes Éditions Copyright © tous droits réservés.